Région 02, secteur «A»

Accueil  

Nous joindre

Mise à jour le : 20 août 2015
                       CHRONIQUES
 

Chronique de lecture de Claire

« LA VOIX DES RIVES » SEPTEMBRE 2015

À une époque où régnait une guerre de religions et où les femmes étaient tenues à l'écart en ce qui concernait les soins, La protégée de l'apothicaire paru chez JCL met en scène des personnages très attachants. Dans ce premier roman, l'auteure Stéphanie Tétreault a su mener l'intrigue de main de maître et démontrer que malgré les multiples épreuves, la jeune Mérance Duvernay réussira à suivre sa voie: celle de soigner les gens avec les plantes.

Paru aux Editions de l'Homme, La santé repensée apporte une vision renouvelée de la vitalité. Partant du principe que le corps et l'esprit ne forment qu'un, le Dr Gaétan Brouillard nous amène à réfléchir sur notre mode de vie et nous offre des conseils pouvant s'appliquer dès maintenant pour notre mieux-être.

Ne manquez pas le Salon du Livre du Saguenay-Lac-St-Jean qui se tiendra au Centre des Congrès Delta Saguenay du 1er au 4 octobre 2015. Une belle occasion de rencontrer des auteurs d’ici et d’ailleurs, tout en faisant de belles découvertes littéraires.

Claire Chainey, chroniqueuse

 

TEXTES  De Carmen Dallaire

Voici le compte-rendu des agents de la météo qu’un Satellite terrien a capté à la toute dernière heure. 

ÊTRE DIFFÉRENT... 

Seul celui qui est heureux peut répandre

le bonheur autour de lui (Paulo Coelho)

 Il était une fois un blanc cumulus qui chantait son bonheur à qui voulait l’entendre et qui ne savait que donner du soleil.  Un jour, un sombre nimbus grincheux  s’approche du cumulus, qui, comme un caméléon, devient tout gris et les rayons du Soleil n’arrivaient plus jusqu’à la Terre.  Alors, le cumulus, impuissant, s’adresse à l’importun visiteur :

 - Pourquoi Nimbus t’en prendre à moi?  Change de direction et ne m’empêche pas de faire briller le soleil sur les Terriens. 

 

- Je n’y peux rien Cumulus. Ce matin, un vent du nordet m’a poussé jusqu’à toi et tu m’as retenu.

  Toutes mes excuses, mon cher confrère!  Je te prie de me tolérer.

 

- Il y a belle lurette que tu règnes sur la région et tu n’apportes que froid et pluie.  Les gens en ont assez de tes manigances, lance Cumulus.

 

- Tu as peut-être raison, mais je n’ai pas tort non plus, se défend Nimbus.  Sache que je dois m’approcher de toi pour tempérer l’ardeur du soleil qui, à la longue, brûle les champs ensemencés.  Sinon, les hommes manqueront de nourriture et n’auront pas la force de profiter des bienfaits solaires que tu leur offres.  En réalité, je ne fais que mon devoir.

 

- Je comprends tout ça, admet Cumulus impatienté, mais trop, c’est trop!  L’action du soleil est vital pour les hommes et les champs ensemencés.

 

- Notre mission est différente, reprend le nuage gris, mais notre part, à tous les deux, est indis-

   pensable pour garder en santé la planète Terre.

 

- Je t’avoue que je n’aime pas le ton moralisateur que tu emploies à mon égard, toi Nimbus, qui arrives comme un cheveux sur la soupe. Tu veux tout gérer et tu me laisses très peu de temps pour briller et réchauffer la Terre.

 

- Excuse-moi!  Mais si j’ai agi ainsi, c’est que la Terre manquait d’eau.  Sache que pour la bonne marche du système solaire, chacun doit se tolérer et se respecter.  Confucius dit :

 

Applique-toi à garder en toute chose

le juste milieu

et tout le monde sera heureux.

 

La poignée de mains termine amicalement la rencontre des deux nuages en se promettant de garder un juste milieu dans leurs actions.  Cette entente sera-t-elle réalisable?

 

 

 

 Texte de Carmen Dallaire

Envoyé à François Duperré, 15 août 2015

 

 

    Copyright © 2002-2011  Chicoutimi-Valin, région 02 secteur "A"  Tous droits réservés